COMMENT UTILISER UN RAFRAÎCHISSEUR D’AIR ?

Le rafraîchisseur d’air est le petit nouveaux en terme de régulation de température. Peu connu dans le grand public, il est pourtant une très bonne variante au climatiseur et ventilateur. Il permet de ne pas simplement ventiler ou refroidir, mais bien de rafraîchir l’air pour avoir une vrai sensation de fraîcheur.

Mais son fonctionnement, et sa façon de l’utiliser sont à connaître si vous voulez vous en procurer un. Dans cette article, nous répondrons à toutes les questions que vous vous posez ou que vous devez vous poser ! 

ice1

A quoi sert un rafraîchisseur d’air ?

Le rafraîchisseur d’air et le juste milieux entre un ventilateur et un climatiseur mobile. Il permet de rafraîchir une pièce en soufflant de l’air frais. Il est maniable, léger et économique. Tout en restant très efficace pour les pièces de tailles moyennes. 

Quelles sont les options d’un rafraîchisseur d’air ?

Les différentes options disponibles sur les rafraîchisseur d’air sont :

  • La télécommandeDe base, il est pilotable à partir du panneau de commandes électronique situé sur le refroidisseur d’air, mais certains modèles peuvent fonctionner avec une télécommande. Cet accessoire reste appréciable pour piloter l’appareil sans avoir à se déplacer.
  • La minuterie : La plupart des rafraîchisseurs d’air en possèdent une. La minuterie ou timer, permet de programmer ou d’arrêter un programme automatiquement.
  • Un mode purificateur : La filtration et l’ionisation assurent l’assainissement de l’air ambiant. Certains modèles disposent d’un filtre à charbon. Il permet de retenir les odeurs et les poussières. Le mode purificateur est très utile pour les allergies aux poussières.

Comment fonctionne t-il ?

L’idée est comparable à celle de l’hélicoptère. Si l’engin volant reprend le mécanisme de l’hélice de l’insecte qui porte le même nom, le rafraichisseur d’air reproduit un processus naturel : celui du refroidissement de l’air par l’évaporation.

L’air chaud et sec est expulsé vers l’extérieur par un ventilateur en passant par un tampon humidifié par de l’eau froide. Le phénomène de soufflerie va donc provoquer l’évaporation de l’eau. Le passage d’un état liquide à un état gazeux nécessite de l’énergie. Cette dernière sera récupérée dans l’air, entrainant ainsi la baisse de la température de la pièce dans laquelle se trouve le rafraichisseur de quelques degrés.

Quelle puissance pour ma pièce ?

Quand on achète un rafraîchisseur d’air, il faut faire attention à ce qu’il soit en capacité de rafraîchir l’ensemble de la pièce. Il ne faut pas que la pièce dépasse les 30 m2. Car Sous-dimensionnée, cette puissance ne permettra pas au rafraîchisseur d’air de remplir efficacement sa mission et ses performances se réduiront à celles d’un simple ventilateur. Sur-dimensionnée, le taux d’hydrométrie ambiante augmentera, faisant par la même chuter le rendement de l’appareil

rafraîchisseur-d’air-1
ice2

Comment l’utiliser ?

C’est très simple, et le mode opératoire varie très peu d’un appareil à l’autre : il suffit de remplir le réservoir d’eau fraîche, de brancher le rafraîchisseur d’air sur secteur, et d’appuyer sur le bouton « marche ».

Si vous vivez dans un environnement très chaud, vous pouvez ajouter des glaçons au réservoir d’eau pour plus de fraîcheur.

Comment l’entretenir ?

L’entretien du rafraîchisseur d’air est tellement simple, que c’est un de ses avantages. Mais même si il est simple, il faut le faire régulièrement.

  • Nettoyer le tampon humidificateur 1 fois par mois pour enlever le calcaire qui bloque la sortie d’air
  • Le filtre à air doit être régulièrement dépoussiéré et au besoin changé. Vous pouvez le laver dans l’eau tiède doucement, le laisser sécher et le remettre en place.
  • Le réservoir est également à nettoyer régulièrement. Pensez à le vider lorsque vous ne vous servez plus de votre rafraîchisseur d’air pendant quelques temps.

Pin It on Pinterest