Comment se débarrasser de la mousse dans la pelouse ?

Vous faites certainement partie des personnes qui souhaitent avoir une belle pelouse. Si oui, la présence de mousse vous dérange également. Cette variété de couverture végétale, pousse toute l’année en raison de nombreux facteurs. Il est toutefois possible de s’en débarrasser. Nous vous indiquons  dans cet article, la voie à suivre pour en venir à bout de la mousse.

img_herbe

Les facteurs d’apparition de la mousse dans votre pelouse

L’apparition de mousse dans votre pelouse est liée à de nombreux facteurs. Le premier facteur identifié est la présence d’ombre et le manque d’ensoleillement. À défaut d’avoir un gazon qui supporte l’ombre, il n’est pas recommandé de prévoir la mise en place d’une pelouse à l’ombre. Non seulement l’herbe ne poussera pas, mais la mousse s’y développera rapidement.

Lorsque vous appliquez une tonte trop courte, vous risquez d’avoir de la mousse en permanence. En effet, une tonte trop courte ne permet pas au gazon de se développer correctement. Les mousses profitent donc pour se développer.

L’humidité et le piétinement du sol sont également des facteurs d’apparition de mousse dans votre pelouse. En piétinent le sol, vous le compactez et empêchez par la même occasion le développement du gazon. La mousse se développe donc tout simplement.

La pauvreté du sol est un facteur non-négligeable qui entraîne le développement de la mousse. Pour que le gazon pousse et vous donne une bonne pelouse, il vous faut le nourrir. Vous devez lui apporter des éléments comme l’azote, le potassium, le phosphore et bien d’autres qui sont essentiels à sa croissance. Sans eux, vous favorisez l’apparition et le développement de la mousse.

Le dernier facteur pouvant entraîner l’apparition de la mousse, c’est l’acidité du sol. En effet, un sol acide est un sol favorable pour la présence de mousse.

Pourquoi scarifier son gazon ?

Si vous souhaitez garder votre gazon en bonne santé, la scarification est un acte indispensable à poser. Le mauvais entretien de votre pelouse et les différentes intempéries contribuent à la formation de mousse, de racines superficielles et d’une couche fibreuse et épaisse. Lorsque cette mousse ou cette couche prend de l’ampleur, votre gazon ne parvient plus à recevoir les éléments essentiels à sa croissance. Ces résidus bloquent l’air, l’eau et l’engrais. Ces différents éléments restent à la surface dans ce cas.

La scarification de votre gazon, va consister à retirer les différents résidus d’herbes fixés à ce dernier. Elle permet de redonner à votre pelouse l’aspect vert qu’elle a perdu. Le sol pourra donc recevoir les différents nutriments nécessaires à son développement. L’air et l’eau pourront pénétrer facilement le sol. Votre sol recevant donc l’air, sera moins humide et pourra empêcher le développement de la mousse. Il faut noter que la scarification se fait à l’aide d’un scarificateur. Ce dernier se chargera de lacérer la surface du sol.

Quelle est la meilleure période pour utiliser un scarificateur ?

Avant de déterminer la période idéale pour utiliser le scarificateur, il est essentiel de savoir lequel utiliser. Vous avez deux types de scarificateurs. Le tout premier est le scarificateur électrique et le second, c’est le scarificateur thermique.

Le scarificateur électrique est indiqué pour scarifier les pelouses qui s’étendent sur une superficie de 500 m2 au maximum. Le scarificateur thermique en ce qui le concerne est recommandé pour des surfaces plus grandes. Il est d’ailleurs plus puissant que le scarificateur électrique.

Lorsque vous avez une jeune pelouse, il n’est pas utile d’utiliser un scarificateur. L’usage du scarificateur intervient uniquement au bout de trois à quatre ans. Une fois que votre gazon a atteint ce stade, l’idéal est de vous servir de votre appareil deux fois par an.

La première fois, c’est après les dernières gelées de l’hiver. La deuxième fois, c’est pendant l’automne un peu avant l’hiver. Cela permet de renforcer votre pelouse.

img_scraficateur1
img_scraficateur2

Comment régénérer sa pelouse ?

Régénérer votre pelouse, signifie que cette dernière est malmenée. Soit elle jaunit et présente un mauvais aspect, soit le gazon est étouffé par de la mousse. Dans tous les cas, il vous est possible de remédier à la situation. Il faut donc un processus qui se présente comme suit.

Commencez par faire un désherbage manuel. Pour y arriver, vous devez arroser votre pelouse la veille du désherbage de préférence la nuit. Vous pouvez également le faire après une journée de pluie. Les mauvaises herbes sont plus faciles à arracher dans ces conditions.

Une fois les mauvaises herbes arrachées, vous pouvez maintenant tondre votre pelouse. Pour la tonte, réglez la lame à une hauteur de coupe qui vous permet d’intervenir par la suite facilement. Une fois la tonte terminée, débarrassez-vous des résidus afin de voir clair dans la pelouse.

Après la tonte, vient ensuite l’étape de la scarification. Commencez par scarifier dans le sens de la longueur puis sans le sens de la largeur. Ceci permet d’aérer le sol et de retirer efficacement les mousses présentes sur votre pelouse. Après une scarification, il est tout à fait normal que votre sol ait l’aspect d’un sol labouré. Un ajout de sable en sol lourd arrangera la situation et rendra ce dernier plus perméable et moins compact.

Une fois votre pelouse scarifiée, vous pouvez procéder au terreautage. Cette étape de régénération sert à reconstituer votre gazon clairsemé par endroit. Vous faites en quelque sorte un nouvel amendement pour votre pelouse. Pour un mètre carré de pelouse, il vous faut huit litres du mélange terreux. Assurez-vous de prendre du terreau de bonne qualité vendu en commerce et d’y ajouter d’autres composants (corne broyée et compost) afin d’avoir un mélange suffisamment fertile. Le mélange sera ensuite appliqué sur l’ensemble de votre pelouse à raison d’une couche d’un centimètre. Procédez à l’arrosage.

Pour finir, vous pouvez faire un semis complémentaire (semis de regarnissage). Pour le réussir, il vous faut prendre un gazon identique à celui qui est en place. Cela permet d’avoir un aspect homogène de votre pelouse. Semez les gazons au niveau de zone où il en manque. Pour finir, arrosez à nouveau.

Pin It on Pinterest